Quand il avait à peine 17 ans, Zain Qaiser gagnait environ 700 000 £ en un peu plus de 18 mois avec un emploi à temps partiel. Improbable: il utilisait des ransomwares pour faire chanter des gens et les faire payer.
Il est peut-être le cybercriminel le plus prolifique du Royaume-Uni et il vient d’être emprisonné. Qaiser s’est caché dans la chambre de ses parents à Londres et a mis en place un stratagème néfaste pour extraire de l’argent à des étrangers.
Selon la BBC, il a entamé sa vie criminelle en réservant des espaces publicitaires sur certains des sites pornographiques légaux les plus populaires au monde.

Cependant, il ne faisait la promotion d’aucun produit, mais utilisait les fausses publicités pour inciter les internautes à cliquer dessus, ce qui déclencherait le téléchargement d’un programme malveillant appelé «the Angler». Si l’ordinateur de l’utilisateur ne disposait pas du bon logiciel antivirus, il lancerait une attaque de ransomware qui prenait le contrôle de la machine.

la page de demande de rançon

Le programme remplissait alors l’ordinateur de l’utilisateur avec un faux avertissement du FBI accusant l’utilisateur de violer la loi et de prétendre qu’il encourt jusqu’à trois ans de prison, à moins d’une amende immédiate de 200 $ ou 100 £.

Beaucoup, beaucoup de personnes ont été victimes du stratagème et ont payé, aidant ainsi Qaiser à gagner au moins 700 000 £.

les gains sur une semaine

L’empire criminel de la chambre à coucher de Qaiser ne s’est pas arrêté là.

Selon la BBC, l’adolescent a également fait équipe avec un pirate informatique russe, partageant les bénéfices de leur opération de chantage global.

petite séance au casino

On pense qu’ils ont récolté plus de 4 millions de livres sterling d’utilisateurs qui ont été pris au piège.

Qaiser a été arrêté pour la première fois il y a près de cinq ans, mais l’affaire a été retardée car les enquêteurs ont fouillé dans toutes les couches possibles de cette affaire aussi pour rechercher des problèmes de santé mentale.

Maintenant, il a été condamné à six ans et cinq mois de prison. Le juge qui a présidé à l’audience a souligné que les crimes de Qaiser étaient «considérables», à tel point qu’il ne semble pas y avoir de cas similaire impliquant des actes comparables. »

Vous aimerez aussi :  Où trouver des emplois dans l'industrie adulte

Alors la prochaine fois que vous allez sur un site porno, faites attention a ne pas cliquer sur n’importe quelle pub.